Octobre 2019 | En cas de mauvaise réception, cliquer ici

FR / EN            

Insolite Batisseur Pilippe Romero Newsletter / octobre 2019

La Fondation Insolite Bâtisseur
Philippe Romero vous remercie

En 2019, la Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero finance 45 programmes dans 25 pays pour un montant de 1 500 000 €.
Ces projets ont été, pour la plupart, défendus par les collaborateurs et partenaires des entreprises fondatrices. C'est pourquoi, nous avons décidé chaque année, de souligner ces initiatives personnelles et de vous raconter les motivations de celles et ceux qui contribuent à leur façon, à lutter contre la pauvreté.

Interviews



Anne Carole Coupin

Directrice Amérique Latine
chez Comptoir des Voyages
à Paris





D'où vient ton engagement pour Perspective Santé Binguela ?
« Cet engagement est né d'une amitié et est devenu aujourd'hui une réelle conviction personnelle. Sœur Marie-Thérèse travaillait dans l'école de mes enfants. Elle a, pendant plusieurs années été une personne essentielle pour moi les élèves et les familles, sachant accompagner de façon subtile et respectueuse les personnes qui l'entouraient. Quand Marie-Thérèse m'a parlé de son projet, j'ai su que je devais faire quelque chose, cela a été immédiat. A mon tour je devais être là pour elle. Je lui ai parlé de la Fondation sans même savoir à ce moment là ce qui était possible. »

Que t'apporte ce parrainage ?
« Je suis heureuse que ce centre de santé puisse démarrer avec, parmi les soutiens, celui de mon entreprise. Pour être honnête, j'en retire une certaine fierté. Et ce parrainage m'a permis de m'intéresser et de m'impliquer dans le projet, d'y mettre ma petite pierre et ce depuis le début.
Nous avons créé une association française, avec 3 autres personnes, et j'en suis la secrétaire. L'objectif est de communiquer, ici, en France sur les activités de Perspective Santé Binguela, de la faire connaître et de trouver de nouveaux soutiens aussi. Je peux donc dire finalement que ce parrainage me permet de m'investir dans un domaine nouveau pour moi, de penser à d'autres intérêts que ceux de mon quotidien ! »

> EN SAVOIR PLUS

__________________________________________________________________




Isabelle Caire

Responsable Qualité
chez Allibert Trekking
à Chapareillan





Allibert a soutenu massivement les népalais, victimes du tremblement de terre de 2015. Quelles sont les missions particulières de Népal Green Tara Foundation ?
« Après le terrible séisme qui a frappé le Népal en 2015, Allibert Trekking a lancé une campagne d'appel aux dons auprès de ses clients. Les fonds collectés se sont ajoutés aux engagements financiers de l'entreprise pour venir en aide aux victimes de cette terrible catastrophe. Nous avons tout d'abord ciblé l'aide humanitaire d'urgence (accès à l'eau et à la nourriture, aux abris et aux soins médicaux), puis la reconstruction d'écoles pour que les enfants népalais puissent reprendre rapidement leur scolarité.
C'est à cette occasion que j'ai découvert la Green Tara Foundation et son investissement en faveur de l'éducation et auprès des populations les plus démunies dans les villages du Népal. Leur objectif : combattre la pauvreté par l'éducation. L'association est très proche du terrain et les actions entreprises sont menées rapidement. Leur démarche s'appuie sur la scolarisation des enfants pour développer autour des infrastructures scolaires, une aide plus large aux familles.

En 2019, la Green Tara Foundation avait besoin d'un soutien financier pour la reconstruction d'une école à Dara Gaun. La Fondation Insolite Bâtisseur Philippe Romero à laquelle j'ai présenté le projet, leur a permis de finaliser les travaux nécessaires et les enfants ont aujourd'hui retrouvé leurs classes. Nos échanges autour de ce projet m'ont permis de mieux connaitre leur équipe et de découvrir d'autres aspects de leur engagement, en particulier leur travail auprès des femmes isolées. »

> EN SAVOIR PLUS





__________________________________________________________________




Jérôme Tissot

Directeur d'activité
chez Voyageurs du Monde
Suisse à Genève





Quelles sont les valeurs et les missions de l'association VICTOiR qui t'ont particulièrement touché ?
« Ce qui m'a impressionné en premier lieu c'est l'engagement de Marion Dutraive, trésorière de l'association et amie de longue date. Marion se rend régulièrement sur place au Togo, laissant son rôle de mère de famille entre parenthèse pour se consacrer aux enfants malades du cancer. C'est aussi et surtout le travail de toute une équipe de bénévoles que je trouve extraordinaire.

L'histoire a commencé en 2004 avec 3 dentistes français en mission humanitaire, dont Marion. Sur place, confrontés à un cas de cancer de la mâchoire, ils découvrent l'absence totale de structure pour soigner les enfants atteints de cette maladie. Après avoir sauvé un premier enfant, le petit Victor, l'association est créée avec des moyens dérisoires. 15 ans plus tard, l'association a sauvé près de 300 enfants et est devenue une référence dans la région.

Cependant un nombre croissant d'enfants viennent se faire soigner dans le centre, passant d'une dizaine en 2010 à près de 100 en 2018. Les locaux sont devenus trop exigus pour accueillir les malades et leurs familles, nécessitant la création d'un nouveau bâtiment et l'engagement d'un infirmer supplémentaire. Les valeurs de persévérance, de partage, du don de soi sont fondamentales à mes yeux et ce sont ces valeurs partagées par les bénévoles de VICTOiR qui permettent à l'association de poursuivre sa mission et de sauver chaque année de nombreuses vies. »

> EN SAVOIR PLUS

__________________________________________________________________




Fabrice Dabouineau

Directeur Afrique
chez Voyageurs du Monde
à Paris





Comment as-tu rencontré l'association Skateistan en Afrique du Sud ?
« J'ai découvert l'action que mène cette association en Afghanistan et j'ai été immédiatement séduit par l'histoire de son créateur et par sa philosophie. Lors de l'un de mes voyages à Johannesburg, j'ai rencontré, Mbali, Directrice de l'antenne Skateistan en Afrique du Sud. Nous avons tout de suite parlé le même langage et le projet éducatif de Skateistan faisait écho à ma volonté de faire connaitre la Satyagraha House, maison qui a hébergé Gandhi de 1908 à 1909 et que je dirige. Devenue Musée aujourd'hui, ce lieu est une source d'inspiration pour les enfants de Johannesburg. »

Pourquoi avoir choisi le skateboard pour permettre l'émancipation des filles de Johannesburg ?
« Skateistan est un projet d'éducation destiné à tous les enfants. Il manque particulièrement au centre ville à Johannesburg d'espaces verts et d'un environnement favorable aux loisirs et au travail en dehors des heures scolaires. Skateistan attire les enfants grâce à l'apprentissage du Skateboard. Si tu travailles bien, si tu es attentif et que tu fais tes devoirs, tu pourras faire du skate.

Les filles ont en effet une part importante dans ce projet.
Tout d'abord, l'association est dirigée et gérée à Johannesburg par des femmes brillantes. Ensuite, le sort des femmes en Afrique du Sud est rarement enviable ; au niveau de la sécurité mais aussi au niveau de l'accession au savoir ou au sport. Même si des progrès considérables ont été accomplis depuis la fin de l'apartheid, le chemin est long. L'accès au sport est complexe, cher et souvent impossible. Par ailleurs, la sécurité des filles est un sérieux enjeu qui les empêche de sortir et de jouer. Skateistan leur dédie des journées d'apprentissage autour de la culture ou de sports tels que la danse.»

> EN SAVOIR PLUS





__________________________________________________________________




Nick Newbury

Co-fondateur
de Original Travel
à Londres





Pourquoi l'OT s'est engagée à défendre les projets kenyans ?
« Pouvoir proposer des projets kenyans à la Fondation nous permet de poursuivre notre engagement de longue date auprès de l'Afrique qui est notre région la plus visitée. Jusqu'en 2014, le Kenya était la première destination proposée à nos clients. Nous avons des liens personnels très forts avec ce pays, ce qui nous permet de suivre de près les projets que nous soutenons. L'éducation est l'une des priorités pour le gouvernement kenyan, son budget est le plus élevé d'Afrique. Ainsi, financer des projets associatifs traitant de l'éducation nous permet d'optimiser nos dons. »

Quel est votre lien particulier avec le Calleri Early Child
Development Centre ?

« Mon épouse a perdu son frère, Sebastiano, dans un accident d'escalade au Kenya en 2004. Sebastiano avait une passion de longue date pour le Kenya. Depuis, sa famille a commencé à soutenir les jeunes de Wamba. Suite au décès du père de Sebastiano en 2012, la famille a souhaité renforcer son soutien en offrant aux enfants défavorisés de cette communauté un " bon départ " grâce à l'éducation et à une unité de soins intensifs pour enfants de l'hôpital de Wamba. Deux écoles préprimaires permettent aujourd'hui d'accueillir 145 élèves âgés de 2 à 6 ans. »

> EN SAVOIR PLUS


__________________________________________________________________




Rosie Fletcher

Expert
chez Original Travel
à Londres





Comment avez-vous entendu parler de Shining Hope for Communities ?
« J'ai vécu à Nairobi quand j'étais enfant et je suis retournée au Kenya plus de fois que je ne saurais compter. A ce titre, j'ai toujours été consciente de la pauvreté qui existe dans ce pays et en particulier dans les bidonvilles de Nairobi. Kennedy, le fondateur de SHOFCO, était une lueur d'espoir au sein de Kibera et par chance, il est entré dans la vie de ma famille. En voyant le travail qu'il faisait, j'ai su que je voulais m'impliquer. »

Qu'est-ce qui rend l'approche de cette association unique ?
« L'approche de SHOFCO est unique parce qu'elle a été fondée et dirigée par un homme qui a fait l'entière expérience de ce qu'il œuvre à améliorer. Il a donc une connaissance terrain des difficultés auxquelles fait face sa communauté et il est toujours très impliqué dans les projets de son association. La majorité des employés de SHOFCO sont aussi issus de la communauté de Kibera, ce qui signifie encore une fois qu'ils sont capables de comprendre ceux qu'ils cherchent à aider et ont une passion et un intérêt inépuisables. »

> EN SAVOIR PLUS





__________________________________________________________________




Claire Valverde

Service Transport
chez Terres d'Aventure
à Paris





Tu es co-fondatrice de J'IRAI A L'ECOLE, comment l'association est elle née ?
« En 2016, ma fille et mon mari sont partis au nord de Madagascar, pour aider à la construction d'une école, projet financé par une petite association française partenaire d'Insolite Bâtisseur Philippe Romero. Au cours de cette mission, ils ont rencontré Hary Raharimalala, directrice de l'école Règne, venue elle aussi participer au chantier. Ils constatent alors l'extrême dénuement dans lequel Hary et son équipe d'enseignants travaillent pour maintenir sur les bancs de l'école des enfants issus de milieux très défavorisés. La modeste maison accueille 150 enfants sans véritables enseignants, ni fournitures scolaires, sans eau ni électricité ni même une cour de récréation.Quelques mois après cette rencontre et ce constat, naissait l'association J'IRAI A L'ECOLE. »

Qu'est ce qui t'a amené à présenter ce projet de construction d'école à Madagascar ?
« L'urgence d'améliorer les conditions d'éducation, de soins, d'alimentation pour les enfants d'une part et d'améliorer les salaires et les conditions de travail des enseignants d'autre part. Mais aussi la volonté de lever des fonds pour construire un nouvel établissement scolaire capable de fonctionner en pleine autonomie par la suite. »

> EN SAVOIR PLUS
Appel à projets

L'appel à projets de
la Fondation 2020 est lancé !

Si vous avez à cœur un projet humanitaire lié à la protection de l'enfance, à la préservation de l'environnement ou à l'aide au développement, vous pouvez déposer un projet à la Fondation avant le 20 décembre 2019. Le comité de sélection se réunira au printemps 2020.

> DEPOSER UN DOSSIER



Rapport annuel

En 2018, la Fondation a versé 1 400 000 € sur le terrain pour accompagner des projets humanitaires. Insolite Bâtisseur Philippe Romero vous propose de découvrir son engagement renouvelé à travers son rapport annuel.

> LE DECOUVRIR



Communiqué de presse





« SOS MEDITERRANEE repart en mer avec l'Ocean Viking et lance un appel aux dons à tous les citoyens européens »

Depuis le 18 juillet 2019, SOS MEDITERRANEE et Médecins sans Frontières (MSF) sont de retour en mer avec un nouveau bateau, l'Ocean Viking, afin de reprendre une activité de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale. SOS MEDITERRANEE appelle l'ensemble des citoyens européens à soutenir cette nouvelle mission : #BackAtSea !

> POUR EN SAVOIR PLUS



Un livre

« Pour protéger nos petits producteurs talentueux à travers le monde, pour que ces sentinelles de la biodiversité œuvrent à préserver notre patrimoine alimentaire, pour un soulèvement alimentaire pacifiste et joyeux. Aujourd'hui, pour manger sainement, il faut presque être hors la loi. puisque les hommes politiques ne se battent pas pour défendre la nourriture, qui est notre premier médicament, notre héritage et notre culture, nous, citoyens, devons agir pour une révolution délicieuse. »

Olivier Roellinger

> POUR LE COMMANDER
Photo credit
© Florian Hauer / © Benjamin Gaimard / © Skateistan / © Shining Hope for Communities /
© SOS MEDITERRANEE
Oxygene Conseil

Pour désabonner l'adresse (terresdaventure@voyageursdumonde.fr), cliquez ici
Pour mettre vos préférences à jour, visitez ce lien
Faire suivre un message à quelqu'un ce lien